Actualités

Hommage à Samuel Paty - Olivier Faron

Hommage à Samuel Paty - Olivier Faron        

 

Chères et chers collègues,
Chères et chers auditeurs,
Mesdames et Messieurs,


Comme vous toutes et vous tous, j'ai été sidéré par l'horreur du crime effroyable commis vendredi après-midi à Conflans-Sainte-Honorine, dans notre région. Ce n'est pas seulement la barbarie de cet acte terroriste qui nous bouleverse mais c'est aussi sa signification qui nous émeut au plus profond et provoque en nous un sentiment d'incompréhension et de déchirante injustice. L'assassinat aux allures d'exécution de Samuel Paty, professeur d'histoire dévoué à ses élèves et engagé dans sa mission de transmission, résonne en nous avec violence car il nous renvoie à notre vocation individuelle et collective de formateurs et d'agents publics, de militants de la transmission des connaissances et des compétences. Au-delà des inévitables questions de sécurité que ce nouvel attentat pose, il doit nous interroger au sein du Conservatoire sur deux dimensions majeures et incontournables : la liberté pédagogique des enseignants et la laïcité du service public d'éducation. En tant qu'enseignant et chef d'établissement, je ne dérogerai jamais à ces deux principes constitutifs de nos valeurs. Ils sont intimement liés à l'histoire du Conservatoire national des arts et métiers, une histoire tracée par l'abbé Grégoire dont nous portons l'exigence républicaine et l'héritage intellectuel depuis 226 ans.

Permettez-moi de réagir d'abord en tant qu'enseignant d'histoire car c'est l'un de mes collègues qui a été fauché. L'histoire est le plus noble combat pour la vérité. Il est à la fois indispensable mais difficile et j'ai pu le mesurer par le passé, en portant notamment des manifestations autour du crime contre l'humanité et de la guerre d'Algérie. Les historiens ne doivent pas céder à l'autocensure. En tant que grande institution de formation, nous devons également faire avancer les choses pour lutter contre toutes les formes de discrimination et pour être fidèles à notre fondateur. Je suis convaincu en ce sens que la création d'une chaire sur le genre, pour lutter contre les inégalités femme/homme, mais aussi l'enseignement de la langue arabe dans un établissement public représentent des avancées. Aujourd'hui, notre mission de formation est en train de s'élargir vers l'art et la culture. Je suis fier que le Conseil des sages de la laïcité, souvent cité ces derniers jours, se réunisse désormais dans nos murs. La laïcité est en effet un rempart contre l'intolérance, qui permet à chacun, en toute liberté, de croire ou de ne pas croire. Il s'agit à la fois d'être proactifs pour les valeurs qui nous font Républicains et vigilants à ne jamais ostraciser, en racontant par exemple tous les apports de ceux qui sont venus en France pour y vivre à nos côtés. Notre pays est à la fois républicain et humaniste. Ne l'oublions jamais.

Au nom de notre communauté, je tiens à adresser notre soutien aux proches de la victime et nos condoléances à sa famille. Nous sommes également solidaires de tous nos collègues, des élèves et de leurs parents, des établissements scolaires, choqués par une telle horreur. Au moment où un hommage national sera rendu à Samuel Paty mercredi, une assemblée des chaires du Cnam se tiendra. Je sais que son président, notre collègue le professeur Marc Himbert, veillera à ce qu'elle soit l'occasion d'associer notre établissement à ce moment de recueillement. J'y participerai bien sûr. Nous devons être toutes et tous unis contre la barbarie.

Je souhaite également qu'une minute de silence soit organisée aujourd'hui 19 octobre 2020 à 12 heures dans la cour d'honneur, ainsi que au sein de chacune de nos entités selon les modalités que les responsables sur place voudront bien mettre en place. Nous nous retrouverons ainsi pour ce moment de recueillement à l'unisson d'un grand nombre d'établissements d'enseignement supérieur publics.

Comme l'a déclaré le président de la République, « tous et toutes nous ferons bloc. Ils ne passeront pas. Ils ne nous diviseront pas. C'est ce qu'ils cherchent et nous devons nous tenir tous ensemble ».

Je vous prie de croire, mes chers collègues, à la force de mon engagement et à mes sentiments les plus sincères.

Olivier Faron 
Administrateur général du Cnam

 

 

 
Mis à jour le 20/10/2020

Des sites et réseaux utiles      

tab

 
Mis à jour le 04/10/2020

Le prix de la vie : documentaire      

"Le prix de la vie"

Le prix de la vie (52 mn), documentaire de recherche, met en évidence tout ce qui n’est pas mesurable et qui est donc ignoré par la tarification à l’acte, qui détermine le financement de l’hôpital public. La performance dans le codage des soins, condition pour maximiser les rentrées financières, ne prend pas en compte la vulnérabilité des acteurs, leur fragilité, et la solidarité nécessaire pour préserver l’humanité de l’hôpital. Le film, tourné dans un service de gériatrie en 2009, soins aigus et soins palliatifs, révèle l’impasse d’une gouvernance basée sur la tarification à l’acte. Il interroge les outils comptables mis en œuvre et la possibilité d’autres outils de mesure, pour une approche du soin dans sa globalité. Ce film fait écho aujourd’hui aux révoltes des soignants et à la crise.
 

Accès au documentaire ICI

 

 

 
Créé le 21/04/2020

L'équipe de l'IIMAA reste à votre écoute          

Le confinement nous contraint à stopper nos évènements. Cependant, notre équipe reste mobilisée pour vous. Vous pouvez nous contacter à secretariat@cnam-iimaa.net pour toute information, pour tout conseil sur votre scolarité ou pour une relecture de votre mémoire. 

 

Prenez soin de vous,

 

L'équipe IIMAA  

 


 

 
Mis à jour le 09/04/2020

CHRONIQUES DE THOMAS DURAND      

 

 

thomas durand Thomas Durand, professeur au CNAM, titulaire de la chaire de Management stratégique et directeur du département stratégies, réalise des chroniques vidéo sur XERFI CANAL : 

 

 

 

Concurrence et compétences : le petit o de vrio 

 

La stratégie d’entreprise a d’abord été pensée comme une question de positionnement, à la mode Porter. Occupez des positions imprenables, d’où vous ne pourrez plus être délogés, et vous bénéficierez d’une performance durable face à vos concurrents qui n’auront pas su se placer aussi bien que vous.

 

En savoir plus 

 

 

 

 


 

 
Mis à jour le 27/02/2020

Voir tout