Actualités

Enquête du CHSCT sur les besoins des auditeurs  

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) du CNAM a prévu de réaliser un livret d'accueil à destination de l'ensemble des auditeurs. De plus, des outils de communication efficaces et des lieux de convivialité vont être déterminés.

 

Lien vers le questionnaire 

 

Affiche enquête auditeurs CHSCT CNAM

 

 
Mis à jour le 14/10/2019
Retour sur la soirée Pitchs du 13 mars du Club des entrepreneurs

Retour sur la soirée Pitchs du 13 mars du Club des entrepreneurs  

 

 

IMG_2174

Lors de cette XXVIIIe soirée du 13 mars, le Club des entrepreneurs a eu le plaisir d’accueillir Olivier Faron, Administrateur Général du CNAM, qui est revenu sur l’ambition du CNAM d’ouvrir une centaine de centres en France d’ici à 3 ans afin d’être plus présent en région et de poursuivre sa mission d’une offre de formations au service du développement économique. 

 

L'Administrateur Général a rappelé l’objectif de l’incubateur* du CNAM sur l’accompagnement des startups et a cité l'offre existante des diplômes Cnamiens dédiés à l’entrepreneuriat*.

 

La soirée s’est ensuite poursuivie avec une intervention de Thomas Poinsard, conseiller en stratégie patrimoniale. Thomas a abordé la réflexion nécessaire pour tout porteur de projet, créateur ou repreneur, sur 3 axes : juridique, social et patrimonial, afin d’éviter de futures difficultés. 

 

Après cette introduction très riche, l’auditoire a pu entendre les porteurs de projets et échanger avec chacun d’eux pendant 10 mn de questions/réponses : 

 

Alban Garrouste, étudiant entrepreneur du PEPITE HESAM, parti d’un constat de 56 % d’échec en première année d’études supérieures et de 60 % d’étudiants qui ne terminent pas leur parcours, a développé une solution SCYLLA, d’orientation et de stratégie scolaire, www.scylla-education.com.

 

Puis ce fut le tour de Cédric Thiollet, de nous présenter AXELENS, www.axelens.vision. Cedric apporte une réponse aux problématiques des troubles visuels importants et handicapants en proposant des verres correctifs sur-mesure. 

 

Théo Lazuech, a clôturé les pitchs par une présentation de sa solution LIN@ qui répond à l’un des principaux enjeux des magasins et centres commerciaux dans les prochaines années : l’expérience client et la géolocalisation indoor. 

 

Les porteurs de projet et l’auditoire ont encore pu discuter lors du cocktail, offert par la FEAE (Fédération des associations d’élèves et d’Anciens Élèves du CNAM), et préparé par Hanneli Victoire de Painperdu, www.painperdu.co, elle-même issue du PEPITE HESAM*.

 

Si vous portez, vous aussi, un projet n’hésitez pas à vous inscrire pour assister ou venir pitcher à l’une de nos prochaines soirées du Club des entrepreneurs aux dates ci-dessous : 

 

22 mai 2019

16 octobre 2019

11 décembre 2019

11 mars 2020

13 mai 2020

 

L’équipe du Club des entrepreneurs

 

Liens utiles : 

Les formations du CNAM : http://formation.cnam.fr

L’incubateur du CNAM : http://www.cnam-incubateur.fr

PEPITE HESAM : https://www.hesam.eu

 


 

 
Mis à jour le 29/03/2019

CHRONIQUES DE THOMAS DURAND  

thomas durand Thomas Durand, professeur au CNAM, titulaire de la chaire de Management stratégique et directeur du département stratégie, réalise des chroniques vidéo sur XERFI CANAL : 

 

 

 

Alliances stratégiques : coopérer...pour se faire concurrence 

 

Les alliances interentreprises sont souvent présentées comme relevant d’un mode coopératif plutôt que concurrentiel. Plutôt que de s’opposer, on collabore.

Or les alliances peuvent aussi être interprétées comme une autre forme de se faire concurrence. Dans cette relecture, l’alliance est vue comme un moyen d’apprendre grâce à son partenaire, et, d’une certaine façon, sur le dos de son partenaire. L’alliance n’est ainsi pas seulement un moyen d’exister dans une arène stratégique qui serait inaccessible si l’entreprise entendait s’y aventurer seule, mais aussi une occasion de se doter de compétences nouvelles grâce aux apprentissages que rend possible la fréquentation du ou des partenaires dans l’alliance ...

Lire la suite

 

 

Thomas Durand aborde également d'autres thèmes, notamment : 

 

Un dirigeant doit-il faire « politique » ?

Pourquoi les dirigeants doivent s’intéresser aux détails 

Ces vilains petits canards qui chambardent les entreprises

 


 

 
Mis à jour le 05/02/2019
PHOTOS

PHOTOS  

 

 

Graduation Ceremony 2019

 

photo 2photo3photo4photo5photo6photo8photo1photo9

 

IMG-20190207-WA0000IMG-20190207-WA0004IMG-20190207-WA0005

 

 

 


 

 

 
Mis à jour le 13/02/2019

Le Cnam, irrigué par l'innovation technique ou sociale  

 

 

Innovations du passé, innovations du présent, innovations de demain, le Cnam est complètement irrigué par l’innovation technique ou sociale, porteuse de progrès collectifs au service du bien commun.

 

laurent pieuchot

Car le Cnam est une maison qui existe par et pour les entrepreneurs. Depuis sa création par l’Abbé Henri Grégoire en 1794, le Cnam est un temple historique des innovations. Il accompagne et favorise les évolutions imposées par les mutations industrielles et économiques, au service de celles et ceux qui s’engagent dans ses formations et qui souhaitent évoluer dans leur vie professionnelle et progresser dans la société.

 

 

Il y a 224 ans, le Conservatoire a été pensé comme un véritable tiers-lieu, Fab Lab à la fois incubateur et maker space :disséquer les machines à travers les dessins, expliquer leur fonctionnement par des démonstrations, permettre d’accéder à des laboratoires de recherche expérimentales et inventer de nouvelles techniques.

 

Le Cnam, au fil du temps se dotera d’outils pour porter ses valeurs de promotion sociale auprès du plus grand nombre. De l’expérimentalisme industriel des débuts aux formations diplômantes d’aujourd’hui, les pratiques pédagogiques développées au Cnam ont eu pour objet d’impulser le progrès technique pour permettre l’adaptation de son public aux évolutions économiques. 

 

En rupture avec les modèles universitaires, le Cnam s’appuie sur ses rapports inédits entre monde de la formation et entreprise. 

Des démonstrateurs à l’internet, à chaque rupture technologique, les outils de la diffusion ont été pleinement mobilisés. Photographie en 1850, image projetée en 1870, film scientifique en 1920, diffusion des cours par radio en 1923, sur la télévision en 1966 et l’enseignement à distance sur l’internet depuis 1990.

 

Avec Cnam Incubateur ou ARDAN, avec le Musée qui est une source infinie d’innovations remobilisables comme le montre le MOOC « Fabriquer l’innovation » de G. Garel et L. Petitgirard, avec ses intervenants et professeurs d’une grande valeur scientifique, le Cnam dans cette union étroite entre science et industrie est devenu un lieu de référence accessible à tous pour faire grandir leurs projets entrepreneuriaux, dynamiser leur évolution professionnelle, favoriser la reconversion et la création d’entreprises.

 

Laurent Pieuchot

Coordinateur Cnam Alumni - le Réseau des Cnamiens

Fondation du Cnam
 


 

 
Mis à jour le 13/02/2019

Voir tout